Le Centre de recherche sur le cancer Goodman (CRCG), auparavant connu sous le nom de Centre du cancer de McGill, a été fondé en 1978 à la suite du legs de Sir Mortimer B. Davis. Le mandat du Centre était – et est toujours – de servir de centre de recherche sur le cancer au sein des Facultés de médecine et des sciences, favorisant une approche dynamique et interdisciplinaire en recherche sur le cancer.

{{/html}} {{row different_values="0"}} {{col tablet="2" desktop="2" different_values="0"}} {{image fid="14" img_rounded="0" type="caption" different_values="0"}} {{/image}} {{/col}} {{col tablet="10" desktop="10" different_values="0"}} {{html format="ckeditor" different_values="0"}}

La tradition de recherche de l’Université McGill en matière de cancer remonte à 1965, lorsque le Dr Phil Gold et ses collègues de la Faculté de médecine ont découvert l’antigène carcinoembryonnaire (ACE). Aujourd’hui, l’ACE est l’antigène le plus utilisé pour le diagnostic du cancer. Le Dr Gold était l’un des premiers chercheurs en cancérologie et le premier directeur du Centre du cancer.

Le succès et l’excellence du Centre et de ses chercheurs ont d’abord été reconnus officiellement par le Sénat de l’Université en 1988. Ce dernier a appuyé l’élargissement des travaux de recherche du Centre et a créé une chaire d’enseignement pour son directeur d’alors, le Dr Clifford P. Stanners. Sous la direction d’une durée de 12 ans du Dr Stanners, la recherche effectuée au Centre a principalement été axée sur la découverte d’informations vitales sur les mécanismes moléculaires sous-jacents au développement du cancer.

{{/html}} {{/col}} {{/row}} {{row different_values="0"}} {{col tablet="2" desktop="2" different_values="0"}} {{image fid="15" img_rounded="0" caption="Le Dr Phil Gold (à gauche) fait visiter les laboratoires du Centre de cancer McGill." type="caption" different_values="0"}} {{/image}} {{/col}} {{html format="ckeditor" different_values="0"}}

En 1993, d’autres bonnes nouvelles ont suivi sous la forme de soutien continu et de désignation comme centre de recherche par le Fonds pour la formation des chercheurs et l'aide à la recherche du Québec (FCAR).

Le Pr Michel L. Tremblay a été nommé directeur en juillet 2000 dans le but de construire un lieu de recherche de calibre supérieur et d’augmenter le personnel du Centre. Son mandat consistait à superviser l’expansion du Centre, devenue nécessaire, et a eu pour résultats de doubler les espaces de recherche et le personnel au cours des dix années suivantes. 

Des méthodes de recherche multidisciplinaire ont été intégrées afin d’accélérer la découverte de cibles moléculaires qui ont conduit à la production de nouveaux médicaments contre le cancer.

En 2002, les membres du Centre ont joint le groupe d’oncologie moléculaire de l’Hôpital Royal Victoria, obtenant ainsi le statut de Groupe de recherche du Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ). Le Centre a également reçu une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) en appui à la formation de calibre international en recherche sur le cancer aux cycles supérieurs et au postdoctorat, confirmant une fois de plus le succès des programmes de formation du Centre.

Les efforts de recherche du Centre ont été largement soutenus en 2008 grâce à un don remarquable de Rosalind et de Morris Goodman. Le Centre a été rebaptisé Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman en hommage à leur générosité. Encore aujourd’hui, leur geste aide le Centre à poursuivre ses efforts d'éradication du cancer.

Les installations de pointe du CRCG ont redynamisé la recherche sur le cancer effectuée à l’Université McGill. Le Centre continue d’attirer des chercheurs de calibre international et les soutient dans leur contribution à la lutte mondiale anticancer.

 

{{/html}} {{/row}}